Note d'Ivaoa : Un article rédigé entre cartons de déménagement et grand ménage dans la maison que je quitte. Toujours dans la même veine : celle d'être des accompagnants aimants et attentifs, des parents conscients toujours en éveil qui apprennent de et pour leurs enfants.
ronde enfants présents, indigo, cristal
Certains les appellent "enfants indigo, nouveaux enfants, enfants cristal, enfants de la nouvelle Terre" ; moi, je les appelle "enfants présents". Présent dans le sens d'actuel, mais aussi et surtout dans le sens de cadeau. Car les enfants d'aujourd'hui sont un cadeau pour ceux qui les côtoient : parents, famille, enseignants...
 
 
Le cadeau des enfants présents
 
Quel est le présent qu'ils nous font ? Ils sont là pour nous inciter à nous restructurer totalement et à nous dépasser, à donner corps, matière à nos rêves les plus fous, à notre vision la plus élevée de la vie, ici sur Terre. Les enfants présents (indigo, cristal...) nous invitent à faire évoluer notre façon de les éduquer. Comment ? En étant hermétiques aux anciennes méthodes éducatives basées sur la peur, les menaces, le chantage, les punitions, nos enfants nous poussent à abandonner l'ancien référentiel (la parentalité coercitive) pour en créer un nouveau fondé sur l'amour. Je qualifie cette éducation centrée sur le coeur de "parentalité holistique ".
 
 
La parentalité holistique
 
En premier lieu, qu'est-ce que la parentalité ? C'est l'art d'être parent, d'élever des enfants, holistique signifiant le tout. La parentalité holistique s'appuie sur l'idée que tous les êtres sont reliés entre eux et ont une influence les uns sur les autres. Cette manière d'être parent privilégie l'unité et le respect de la vie plutôt que la séparation, la coopération plutôt que la compétition. C'est un mode de vie familiale fondé sur l'amour, la compassion, l'écoute, le respect, la tolérance, la non-violence, l'expression et la prise en compte des besoins de chaque membre de la famille, quel que soit son âge.
 
La parentalité holistique comprend aussi le fait de se soigner d'une manière douce, de vivre plus simplement en cultivant ses valeurs intérieures et sa créativité, de limiter l'exposition de nos enfants à la publicité, au marketing, à une culture axée sur la consommation, de les sensibiliser à l'écologie...
 
 
Parent holistique au quotidien
 
Au quotidien, cela se traduit par la création d'une relation de continuité, de proximité physique et émotionnelle entre parents et enfants. Concrètement, cette relation se nourrit dès la naissance par le fait de garder le bébé en contact avec sa mère, par l'allaitement maternel (alimentation à la demande), par le cododo (fait de dormir avec son bébé), par le portage, par des massages...etc, bref par la satisfaction des besoins du nourrisson.
 
Plus tard, il s'agit d'aider nos enfants à trouver leur place sur Terre dans le respect de ce qu'ils sont. Nous avons une certaine expérience de cette planète, de la manière dont on y vit ; nous sommes donc là pour soutenir nos enfants dans leur travail de découverte. Nous sommes là pour les accompagner, pour leur permettre d'exprimer tout leur potentiel de vie.
 
Etre des parents holistiques, c'est être des parents conscients. Ceci est un engagement fort qui implique des prises de conscience, des remises en question parfois profondes. Nous avons peu d'exemples de tels parents sous nos yeux ou dans nos mémoires car peu d'entre nous ont reçu une telle éducation. Nous devons alors défricher cette voie tout en guidant nos propres enfants et c'est parfois difficile.
 
Pour cela, nous devons développer certaines compétences parentales ; cela nous entraîne à acquérir certains "outils" tels que la communication respectueuse, la gestion des émotions, la visualisation créatrice, la relaxation, la méditation... Nous devons aussi examiner nos croyances sur les enfants, sur l'autorité, la discipline, le respect, la non-violence... et nous fixer des limites infranchissables telles que "Tu ne frapperas point". C'est ainsi que nous pourrons véritablement aider les enfants présents (indigo, cristal...).
 
 
La communication respectueuseenfant nature
 
Communiquer, c'est-à-dire émettre des messages, échanger, nous savons quasiment tous le faire. Dans le respect, la véritable écoute de l'autre, c'est peut-être moins évident. Parce que les paroles de l'autre (notre conjoint, nos enfants, nos amis, des inconnus...) peuvent nous faire mal et nous amener à le blesser en retour. La maîtrise d'outils de communication comme l'écoute active, la reformulation... est alors un filet de sécurité qui nous empêche d'agir à partir de nos souffrances et nous aide à devenir des parents justes, aimants et bienveillants.
 
Communiquer respectueusement avec son enfant, c'est :
- l'écouter sans l'interrompre, 
- accepter et accueillir ce qu'il nous dit (ses émotions, ses demandes) sans jugement, 
- parler sans sermonner, blâmer, donner des conseils, 
- entendre la réalité de l'autre telle qu'elle est formulée et ne pas en souffrir,
- s'affirmer sans agressivité.
 
Ecouter avec amour et respect transforme toutes nos relations. C'est un cadeau précieux pour nos enfants d'autant qu'ils sont plus intuitifs, plus sensibles, plus imaginatifs. Se sachant écoutés par leurs parents, ils se sentent reconnus dans ce qu'ils sont, acceptés sans jugements, sans enjeux et ceci est essentiel pour leur ancrage sur Terre. A leur tour, ils communiquent leur ressenti intérieur et expriment leurs émotions.
 
 
La visualisation créatrice
 
Une des lois fondamentales de l'Univers est que nos pensées créent notre réalité quotidienne. Tout ce que nous choisissons de croire - consciemment ou pas - devient notre réalité. D'où l'importance d'examiner nos valeurs éducatives et nos réactions face aux différents comportements de nos enfants.
 
 
Se ressourcer
 
roseEduquer en conscience demande beaucoup d'énergie. Changer d'habitudes éducatives - par exemple, ne plus s'imaginer que l'on sait mieux que son enfant ce qui est bon pour lui ; ne plus perdre le contrôle de soi et donner une fessée en ce disant que cela n'a jamais fait de mal à personne. La preuve, nos parents l'ont fait et nous n'en sommes pas morts -, demande une grande concentration, une maîtrise de soi qui peut être épuisante car elle évolue au fur et à mesure que nos enfants grandissent. Nous devons nous adapter, trouver de nouvelles façons de faire à chaque stade de développement de nos enfants, ce qui n'est pas de tout repos.
 
Il est donc important que les parents holistiques trouvent un moyen de se ressourcer chaque jour, ne serait-ce qu'un petit quart d'heure. Quand les enfants sont bébés, le père et la mère peuvent se relayer à tour de rôle pour se ménager ce petit temps où ils se recentrent sur eux-mêmes, écoutent leur intuition. Quand les enfants commencent à parler, on peut aussi pratiquer en famille. Le yoga, la relaxation, le reiki... s'y prêtent bien et les petits adorent ça.
 
 
L'examen de nos croyances
 
Certaines pensées, croyances nous limitent en matière d'éducation. Par exemple : quand les enfants expriment un désir très fortement et que nous les frustrons, nous jugeons qu'ils font un caprice. Nous pouvons réagir de la manière suivante : "Arrête, ça suffit, tes caprices ! Tu te comportes comme un bébé ! Tu me fais honte ! " ou de cette façon "Tu avais vraiment envie de ce jouet ? Tu es déçu que je ne l'achète pas ? Comment tu aurais joué avec si tu avais pu l'avoir ? "
 
Ou encore : quand un bébé pleure beaucoup et que nous le prenons dans nos bras pour le rassurer, on peut entendre : "Il est malin. Il pleure pour que tu le câlines" (sous-entendu, ton bébé est en train de te me manipuler). "Si tu le prends à chaque fois qu'il pleure, il va devenir capricieux". Resterions-nous muets à l'appel d'un ami en détresse ? Penserions-nous qu'il nous manipule ? Les petits humains sont dépendants de leurs parents pour leurs besoins vitaux pendant longtemps. Prendre soin d'eux dans l'amour et la dignité dès le début de leur incarnation, en répondant à leurs besoins, c'est rendre possible l'expression de leur caractère unique et les laisser gouverner leur destinée.
 
Pour cela, nous devons examiné nos opinions sur les enfants. D'où proviennent-elles ? De notre propre enfance et de l'éducation que nous avons reçue ? De spécialistes de la petite enfance (pédiatres, psychologues, enseignants...) ? De la société dans laquelle nous vivons où les relations sont encore basées sur la performance, l'efficacité, la compétition ? Sont-elles vraies ? Ces croyances nous aident-elles à être les parents bienveillants et constructifs que nous voulons être ? Nous permettent-elles d'évoluer avec nos enfants, de les accompagner dans leur monde intérieur, d'apprécier positivement leurs qualités uniques ?
 
Cet examen des nos valeurs pourra nous amener à nous reconnecter à l'enfant que nous étions et à combler nos carences, à nous guérir de nos chagrins, de nos déceptions et de nos peurs. Une chose est certaine : il nous transformera et nous apportera une sensation d'accomplissement.
 
 
Conclusion
 
Je terminerai en partageant avec vous l'espoir qui emplit mon coeur de maman holistique : que mon éducation porte ses fruits, que grâce à mon accompagnement, mon enfant révèle au monde tout son potentiel et la beauté de son être. Parce que j'aurai semé en elle des graines de paix et d'amour, qu'elle contribue à son tour à l'avènement d'une ère de prospérité, de paix, d'harmonie, d'équilibre et d'amour pour toute l'humanité.
 
Ivaoa
 
Vous pouvez diffuser librement ce texte à condition qu'il ne soit pas coupé, qu'il n'y ait aucune modification de contenu et en gardant la source, y compris ces lignes. Merci de votre respect.
 

Si vous voulez être

Heureux, Soyez le.


Osez être qui vous êtes


Osez la Liberté