LE REVENU DE BASE

autrement

Les co-auteurs d’Un projet de Décroissance, Manifeste pour une Dotation Inconditionnelle d’Autonomie, soutiennent avec enthousiasme et vigilance l’initiative citoyenne pour le revenu de base validée par la commission européenne.

Sur fond d’absurdités économiques et d’absence de débat démocratique européens, cette initiative permet d’ouvrir une discussion sur une autre Europe que celle de la Troïka qui, comme le montre l’affaire chypriote, n’en finit plus de mener les peuples européens vers l’abîme. Il est temps de sortir de la religion de l’économie, qui à travers sa défense aveugle de l’oligarchie, ne pense la société qu’au travers d’une sacro-sainte monnaie forte, du respect des déficits publics et des plans d’austérité, ce qui provoque des conséquences humaines dévastatrices.

L’initiative citoyenne a pour objectif de « demander à la Commission d’encourager la coopération entre les États-membres afin d’explorer le Revenu de Base Inconditionnel (RBI) comme un outil pour améliorer leurs systèmes de sécurité sociale respectifs. À long terme, l’objectif est d’offrir à chaque personne dans l’UE le droit inconditionnel à la sécurité de ses besoins matériels de base, propre à lui assurer une vie digne selon les termes des traités de l’UE et à lui permettre la participation à la société, soutenue par l’introduction du RBI. À court terme, il est demandé à l’UE de promouvoir des initiatives telles que des études pilotes, et d’examiner différents modèles du RBI. » 

 

 

 

 

Ces débats, voire la mise en place d’un RBI à l’échelle européenne, pourraient être une étape majeure vers une décroissance des inégalités et une rupture de la dynamique qui entraînent toujours plus de citoyens dans la misère. Ils pourraient initier à la fois une repolitisation de la société et une sortie de la centralité de la valeur travail.

Toutefois, nous restons vigilants à ce que cette initiative ne se cantonne pas à simplement octroyer un revenu minimum qui ne permettrait pas de vivre dignement. Ce type de mesure aurait pour conséquence d’éluder le débat de fond, tout en se donnant bonne conscience. Il est pourtant urgent de questionner dès maintenant l’impasse économique, écologique et énergétique, mais aussi sociale, culturelle et politique de la société de Croissance.

Ainsi, dans la logique d’un Projet de Décroissance, et donc de mise en place d’une transition pour sortir de nos toxicodépendances à la Croissance, que ce soit culturellement, économiquement ou politiquement, et pour construire de nouveaux modèles soutenables et souhaitables, nous espérons que les débats évoqueront aussi :
- La mise en place d’un Revenu Maximum Acceptable.
- L’extension de sphères de la gratuité et le renchérissement du mésusage.
- Un questionnement sur ce que l’on produit ? Comment ? Pour quel usage ?
- La démonétarisation de ce revenu et le développement de systèmes économiques locaux, non spéculatifs et démocratiques tels que des monnaies locales et des systèmes d’échanges alternatifs.
- La relocalisation ouverte.
- La diminution du temps de travail et la répartition des tâches difficiles.

Dans nos réflexions sur Revenu de base Inconditionnel ou Dotation Inconditionnelle d’Autonomie, nous soutenons cette idée de RBI tout en soulignant ses limites. Nous le reprenons dans l’un des trois scénarios que nous développons dans notre manifeste, ceux-ci s’appuyant sur la transition qui est déjà en marche et l’extension des alternatives concrètes.

Espérons que cette initiative permette une réappropriation citoyenne de la construction d’une Europe des peuples pour les peuples mais aussi une réflexion en profondeur sur l’impasse dans laquelle nous amène la société de Croissance et la crise anthropologique à laquelle nous faisons face.

 

Vincent Liegey, Stéphane Madelaine, Christophe Ondet, Anne-Isabelle Veillot
Co-auteur d’Un projet de décroissance. Manifeste pour une Dotation Inconditionnelle d’Autonomie, éditions Utopia.

les monnaies locales ou comment sortir de cette aliènation "invisible".
 
Des allocations en monnaies locales:
 

 

Si vous voulez être

Heureux, Soyez le.


Osez être qui vous êtes


Osez la Liberté